, after login or registration your account will be connected.

Vous êtes ici

plongee:sorties,voyages,stages

Formation Estartit 2012

Retour de la première partie du séjour à l'Estartit.

Bilan : 4 jours intensifs de plongée, de plaisir et de bonne humeur, le tout sous le soleil et accessoirement accompagné de quelques mojitos....

Plusieurs plongées techniques, la majorité des plongeurs en préparation du niveau 2 mais pour tous, de très belles images en tête, photos à l'appui derrière la Sirena :

estartit 2012estartit 2012estartit 2012estartit 2012subaquasubaqua SubaquaSubaquaSubaqua

Photos sous-marines prises au cours du séjour "bio" :

subaqua

Compte rendu du séjour "Bio" à l'Estartit

Voyages aux Caraïbes Mexicaines - 2012

Nos plongées se sont déroulées dans des lieux différents le long de la barrière de corail (40 km de récifs appartenant à la 2° plus importante après la grande barrière de corail en Australie) :

Côté Yucatan sur la Riviera Maya à partir de Playa del Carmen


Sur Cozumel (une île d'exception que Jacques-Yves Cousteau a décrit comme étant l'une des dix plus belles destinations de plongée sous-marine) dans des eaux claires et cristallines offrant des constructions coralliennes particulière et différentes de tout ce que l’on peut voir ailleurs, quasiment uniques au monde. C’est une réserve naturelle depuis plus de 50ans.
Bien entendu on ne pouvait pas ne pas plonger dans les Cénotes* qui sont une particularité du Yucatan et qui est le seul endroit au monde qui offre la possibilité de plonger en caverne sans certification particulière.

La péninsule du Yucatan est une plate-forme de pierre calcaire qui fut formée il y a des millions d'années. Ere glaciaire, variations du niveau de l'océan, fortes pluies sur cette roche fragile ont créé ces passages souterrains dans lesquels l'eau se fraye un chemin pour retrouver la mer. Dans ce processus, se formèrent les stalactites et stalagmites.

Pour la mystérieuse civilisation Maya, de l'an 300 et 900 de notre ère, les Cénotes (Dzonot = Puits Sacré) étaient non seulement sources d'eau douce, mais avaient également une part importante dans la mythologie. Elles représentaient les fenêtres sur "l'au-delà", et une clé pour la vie postérieure. Dans certaines cavernes, on trouve encore quelques vestiges des cérémonies et rituels en l'honneur des "Dieux de l'Inframonde".


Centre de plongée :
La structure française avec laquelle nous avons plongée est le centre Phocea géré par Martine et Didier avec une équipe franco mexicaine situé à Playa del Carmen qui gère également l’hébergement situé face au centre. C’est une équipe sérieuse, compétente et toujours à l’écoute pour nous satisfaire.

Le groupe :
M’ont suivi dans cette escapade : Ariane « la Mexicaine » qui nous a été d’une aide précieuse pour décrypter les menus, Thérèse « la Carmen del Playa », Françoise S. dite « tata phildar, Françoise C. « la responsable apéro », Nathalie et Sam qui ont attendu que Denis veuille bien libérer la chambre pour le remplacer, Christine et Pierre qui ont arpenté Playa dans tous les sens mais étaient toujours les premiers pour servir l’apéro, Michel R. qui nous à tous bluffé et à quand même fini par rentrer au bercail après une petite escale aux States, Michel S. fabuleux conteur qui a su ainsi nous faire partager ses connaissances et qui a été notre « serre-fil » tout au long du séjour et enfin Henri et son chapeau de cow-boy dit « El Gringo ».

Le séjour a été quand même studieux avec des débriefings photos tous les soirs de 18h45 à 20h30 agrémenté de temps en temps d’un petit apéro local ou bien de chez nous !!! avant de partir à la recherche d’un petit resto souvent fameux seule ombre au tableau un resto de yaourt et régime en tout genre !!!

subaqua                      subaqua  
Ariane et Pierre ont pris 1 an de plus à Playa

 

Les plongées

  • Sites de Riveira Maya :

 

Les plongées

Les espèces rencontrées sur la Playa

On y a rencontré toute le faune et flore des Caraïbes avec poissons de récifs, éponges, gorgones, hydraires (une certaine A….e C. se souvient plus particulièrement des hydraires de feu qui portent bien leur nom !!!) mais aussi tortues vertes/imbriquées dont certaines de taille respectable, murènes vertes/tachetées, raies pastenagues américaines/ pastenagues à tâches jaunes/léopards, poissons-coffre, poissons anges, poissons soldats, poisson trompette, syngnathe, rascasse, mérou géant, poisson savon, barracudas, carangues, bancs de grogneur à lignes bleues/de virginie/blancs, chevaliers ponctués, rougets, papillons de récifs, demoiselles, sergent major toujours  agressif, labre capitaine, perroquets, poissons lézards, balistes, poissons lime gribouillé/bourse jaune, poisson coffre mouton, gobie, turbot-paon sur le sable des majurels blancs et des poissons rasoirs toujours prompt à se cacher. Hormis les poissons, des langoustes, cigales (les 2 espèces : grande et petite cigale), araignée des éponges, crabe de porcelaine, araignée à long nez et quelques macropodes déguisés avec des éponges/hydraires …, diverses crevettes nettoyeuses dans les anémones et dans les éponges ainsi que des crevettes de Thor la queue en l’air. Peu d’échinoderme quelques oursin diadème/crayon et un dollars des sables, holothurie verruqueuse, ophiure et une espèce de comatule dorée. Peu de mollusque également hormis des Strombes géants, porcelaine grise et sur les gorgones des monnaies caraïbe à oscelles, des huîtres ailée/perlière, des nacres ambrées et des limes rêches. Les vers sont représentés par les sabelles, vers-arbre de noël et des vers de feu. Evidement les coraux sont nombreux, méandrine, corail fleur, solitaire, cactus, oeillet, cerveau, du corail dentelle rose, de feu et beaucoup d’hydraire dont le fameux hydraire de feu. Des anémones géantes des Antilles, fourchues, perlées et tire-bouchons. Les gorgones assez présentent avec les lacets de mer anguleux et rainuré, plumes, éventail de mer, mille bouches, verruqueuses, rouges. Pour les éponges, l’éponge puante, perforante jaune, barrique géante (souvent penché à cause du courant toujours assez fort), vase, fluorescente, à cheminée, boule orange etc. Les algues sont également présentent ce qui explique la présence des tortues avec la thalassie (herbe à tortue), les algues polypore, dictyotes, padine blanche, tubinaire, algue spirale, caulerpe raisin vert, halimède, algue-brosse, algue pagaie, valonia, acétabulaire et bien d’autre algues calcaire encroûtante.

Au sud de Playa del Carmen : Jardines, Moc-che, Tortugas, Sabalos, Baracudas, Punta Venado, là les sites sont plutôt des petits récifs entre des bancs de sable blanc donnant la possibilité de s’abriter du courant soutenu pour profiter de toute la faune présente. o Au Nord de Playa del Carmen : Los Archos, Pared Verde, constitués de tombants plus importants ou quelques uns d’entre nous on vu de manière trop furtive un requin bulldog. Cerebros qui a été la dernière plongée du séjour et là, 1h15 de plaisir sur des petites patates coralliennes d’une richesse exceptionnelle.

o A Puerto Morelos : 2 plongées sur l’épave du C56 pour y voir plus particulièrement les Raies Aigles (une quinzaine ce jours là), barracudas, mérous, tétrodon, plus toute la faune fixée classique, une étoile de mer coussin … • Les sites de Cozumel permettent d’explorer deux types de formations coralliennes bien distinctes :
o Les tours coralliennes en limite de tombants principalement situées dans le sud de l’île, les récifs de Palancar caves/gardens/detrios , Santa Rosa ou les courants peuvent être parfois surprenants. Ces plongées paradoxalement peu poissonneuses sont surtout agréables par leur topographie (labyrinthe, canyon et des courants changeant)
o Les récifs sur le plateau de sable blanc: Yucab, Tormentos, Paso del Cedral ou les plongées sont plus tranquille et ou les rencontres avec la faune plus nombreuse de par les formations qui offrent de nombreux abris.

 

Les espèces rencontrées sur Cozumel
On y retrouve à peu près les mêmes que sur Playa mais ce qui est notable c’est la taille démesurée des éponges, des langoustes, des pagures, des mérous, des perroquets, des carangues (sans aucun doute l’effet réserve avec l’interdiction de la pêche), des champs d’anguilles jardinière. Certains on eut la chance de voir des requins nourrice et le poisson crapaud splendide (endémique de cozumel)


Les Cénotes explorées sont :
o Chac Mool + Kukulkhan : Promenade ou l’on passe de la lumière à l'obscur, les effets de la lumière traversant la jungle sont magnifiques et l’ambiance vraiment particulière. En passant la profondeur de 13/14m on rencontre l’haloclyne (passage de l’eau douce à l’eau salé) et la visibilité est trouble. Quelques Poissons chats, Cichlidés, Molly et des crevettes cavernicoles …
o Dos Ojos : L’eau est exceptionnellement cristalline car la profondeur est inférieure à 10m et il n’y a pas d’halocline. On slalome entre stalactites et stalagmites, de temps en temps on peut voir quelques fossiles témoins des anciennes immersions.

Quelques visites terrestres :
Nature
Elles nous ont permis de découvrir quelques spécimens de la faune vivant dans la jungle du Yucatan comme les singes araignées de Punta Laguna (sanctuaire ou plusieurs groupes avec des jeunes vivent) près de Coba, l’oiseau à balancier (Torogoz) appelé comme ça à cause de sa queue rappelant le balancier d’une horloge endémique des Cénotes , les iguanes et autres lézards.

 

Visite de site archéologique
Cobá
Jadis ce fut une grande ville maya avec 50.000 habitants. Nous avons visité ce site archéologique de Cobá très étendu sous une chaleur étouffante à pied au milieu d'une végétation luxuriante (retour en vélo pour certains !!!). L’ascension des 42 mètres de la pyramide de Nohoch Mul, la plus haute structure Maya du Yucatan (plus facile à monter qu’a descendre), le reste de 2 cours pour le jeu de balle, structures diverses et autres stèles nous ont laissé de bons souvenirs….


Tulum
Tulum, qui signifie "forteresse" en maya, est la seule cité que ce les Mayas ont construit en bord de mer . À ses pieds se trouve une immense plage de sable blanc qui s’étend ou nous avons apprécié de se détendre après cette longue journée de visite.

Chichen itza
Chichén Itzá était probablement le principal centre religieux du Yucatán et reste aujourd’hui l’un des sites archéologiques les plus importants et les plus visités de la région. Le 7 juillet 2007, l'endroit a été désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde. Seul Michel R. a eu le courage de s’y rendre 2 jours pendant que nous étions sur Coba / Tulum et Cozumel.

 

subaqua Toutes les photos du séjour derrière l'image....

Formation Estartit mai 2011

Voici quelques images prises lors de la formation à l'Estartit de 2011:

 

 subaqua subaqua subaqua 

subaqua subaqua subaqua 

subaqua subaqua subaqua

Commission: 

Formation Estartit juin 2010

Validation niveau 2 - L'Estartit - Espagne - juin 2010







Du 13 au 19 juin 2010, la section N2 du Subaqua Club s'est déplacée à l'Estartit pour un stage de validation niveau 2. Huit postulants avaient fait le déplacement accompagnés de leurs fidèles moniteurs.

A l'issue du séjour, sept élèves se sont vu remettre leur diplôme, validant leur assiduité tout au long de l'année ainsi que leur technicité subaquatique acquise lors des plongées préparatoires effectuées à La Rochelle ou à Civaux mais également lors des 10 plongées effectuées sur le site des iles Médès. Seule la maladie de Gilles, qui ne lui a permis de plonger que le premier jour, n'a pas permis de réussir le carton plein de réussite.

Bravo à tous, et n'oublions pas également nos plongeurs niveaux 1 et 3 qui avaient fait le déplacement avec nous et qui sans le stress de l'examen on pu profiter pleinement des nombreux atouts et merveilles sous-marines de ce site d'exception.

Les quelques photos suivantes rappelleront à tous les bons moments que nous avons vécus pendant cette trop brève semaine.

Alain

   


  

  

  

  



  

  









Catégorie: 
Informations
Commission: 

Pages